Mycose et huile essentielle

Sommaire

Si vous préférez les remèdes naturels aux remèdes allopathiques, sachez que l'aromathérapie consiste à traiter les mycoses au moyen d'extrait de plantes qui ont des propriétés antifongiques notables.

Contre les mycoses, les huiles essentielles sont recommandées. Quels sont les types d'huiles essentielles conseillés ?

Mycose et huiles essentielles : efficacité de l'aromathérapie

L'aromathérapie est une thérapie, à la fois préventive et curative, qui permet de soigner ou d'éviter la maladie, grâce à l'utilisation appropriée d'essences de plantes que l'on appelle huiles essentielles.

Les huiles essentielles :

  • ont des propriétés qu'il est important de connaître, car même un soin naturel comme l'aromathérapie peut devenir toxique si l'on ne connaît pas parfaitement les plantes et leur dosage ;
  • sont fragiles et doivent être stockées à l'abri de la lumière et de la chaleur ;
  • ne doivent jamais être utilisées pures, à de rares exceptions près.

Important : certaines huiles essentielles ont des contre-indications et peuvent être rigoureusement interdites aux femmes enceintes, aux enfants et aux personnes fragiles. Il vaut mieux s'adresser à un pharmacien, un médecin ou un aromathérapeute si l'on ne sait pas quelle huile essentielle choisir ni comment l'utiliser.

Mycoses : les huiles essentielles aux propriétés antifongiques

Les plantes aux propriétés antifongiques ont une action sur les mycoses en général.

Les plus couramment utilisées sont :

  • Huile essentielle (HE) de tea tree (ou arbre à thé) :
    • recommandée dans la plupart des mycoses, et en particulier dans le traitement des candidoses,
    • fonctionne très bien sur les mycoses de la femme,
    • attention, ne surtout pas appliquer sur les muqueuses génitales,
    • la mélanger tout simplement à une mesure d'huile et se masser le ventre ;
  • HE de géranium bourbon : toujours diluée dans une huile (exemple : huile d'amande douce ou huile végétale de calophylle ou encore cire liquide de jojoba), elle est préconisée pour les mycoses de la peau ;
  • HE de lavande fine : toujours diluée dans une huile (exemple : huile d'avocat), elle est préconisée pour les mycoses de la peau comme l'HE de géranium bourbon ou l'HE d'arbre à thé ou encore celles de myrte rouge, de lemongrass, de palmarosa, de bois de rose, de cannelier de Ceylan ou de menthe poivrée ;
  • HE de thym à thujanol : même mode d'utilisation, et recommandée dans les mycoses de la peau (exemple : le pied d'athlète) ;
  • HE d'ail :
    • en application locale, et surtout très diluée car l'ail peut être toxique et irritant pour les peaux très sensibles,
    • fonctionne bien pour les candidoses, comme le muguet buccal,
    • pour les mycoses internes (type candidose) diluer 1 à 3 gouttes d'HE d'ail dans une cuillère à soupe d'huile d'olive,
    • en application locale (exemple : pied d'athlète), 1 goutte bien diluée dans une huile d'amande douce pour le message,
    • si l'odeur incommode, on ajouter 2 gouttes d'HE de lavande.

Peut-on guérir définitivement une mycose par les huiles essentielles ?

Les huiles essentielles, malgré leur potentiel élevé, ne garantissent pas au patient d'être débarrassé à jamais des mycoses. Celui-ci devra donc prendre des précautions.

Bon à savoir : pour optimiser l’action des huiles essentielles, on recommande avant chaque application de pulvériser un hydrolat d'arbre à thé (tea tree), de lavande fine, de myrte rouge, de romarin officinal, de mélisse officinale ou de litsée citronnée.

En cas d'infection récidivante, on peut aussi essayer cette synergie d'huiles essentielles dans un flacon de 100 ml :

  • 3 ml (90 gouttes) d'HE de :
    • lemongrass,
    • palmarosa,
    • tea tree,
    • laurier noble.
  • 2 ml (60 gouttes) d'HE de :
    • girofle,
    • géranium Bourbon.
  • complétez avec une huile végétale.

Agitez vigoureusement et utilisez en remplissant une gélule vide (spéciale huiles essentielles), à prendre à la fin des repas un jour sur deux pendant deux mois.

Autre option pour les mycoses cutanées :

  • HE de tea tree 40 gouttes ;
  • HE de géranium bourbon 40 gouttes ;
  • HE de lemongrass 20 gouttes ;
  • HE d’origan 20 gouttes ;
  • 30 ml d’huile de pépins de raisin.

Appliquer 4 gouttes de ce mélange sur la zone infectée matin et soir.

Ces pros peuvent vous aider